Avoir une bonne hygiène de vie : une bonne solution pour bien dormir ?

Nous avons tous de mauvaises habitudes qui impactent de manière directe ou indirecte la qualité de notre vie et nous empêchent parfois de bénéficier d’une nuit de sommeil sereine. Prenons comme exemple la consommation excessive des excitants, le travail le soir, les jeux vidéos… D’ailleurs, plusieurs études ont dernièrement démontré que l’insomnie est de plus en plus fréquente chez les individus dans les sociétés occidentales, un constat pour le moins alarmant. Pour se prémunir contre cette pathologie, il est important de revoir son hygiène de vie et de procéder à quelques rectifications.

Proscrire les excitants

Sommeil et hygiène de vie sont étroitement liés. Ainsi la consommation des excitants comme l’alcool, le tabac et la drogue, de facteurs ne font de détériorer la qualité de notre sommeil. Aussi, boire un café ou un thé le soir, n’est pas du tout une bonne idée. En effet, cela peut avoir des répercussions directes sur la qualité de l’endormissement, ça va de soi pour les sodas, à base de caféine. Le thé vert, aux vertus innombrables, quant à lui, contient de la caféine, de la nicotine et des aliments sucrés. Il est donc à rayer de sa liste de boissons en fin d’après-midi. L’alcool, si par contre il provoque un endormissement rapide, il perturbe les cycles naturels de sommeil et réduit notamment la durée du sommeil paradoxal.

L’exposition aux écrans entrave l’endormissement

D’après une étude toute récente aux Etats Unis, on a démontré qu’une exposition de deux heures à la lumière d’écrans le soir contribue à une baisse du taux de mélatonine d’environ 22 %. La détente est très importante avant l’heure du coucher, par exemple en écoutant une musique douce ou en s’amusant à lire un recueil de poèmes ou un roman de Paulo Coelho. Vous pouvez également vous fier à la sophrologie en écoutant l’une de ses mélodies, sans doute, elle vous aidera à vous décharger de tous vos maux.

Le recours à l’activité physique

Pour bien dormir, il est vivement recommandé de vivre sainement. La première clé est de s’adonner à une activité physique régulière. Cette alternative a un pouvoir instantané sur les troubles du sommeil, tout comme les thérapies hypnotiques. Une étude effectuée auprès de 3000 personnes a démontré que 150 minutes de sport par semaine sont suffisantes pour améliorer la qualité du sommeil. Ça rejoint l’une des idées répandues, qui affirme que les personnes les plus actives, sont enclines à se plonger facilement dans les bras de Morphée sans avoir des éveils nocturnes. Mais attention, le mieux est de s’entraîner le matin, car l’activité physique le soir peut avoir un effet excitant chez certaines personnes.