Quels médicaments pour traiter les insomnies ?

Le rythme effréné de notre vie est marqué PAR stress, anxiété et angoisse, ce qui peut contribuer à une perturbation de sommeil agaçante. Certains deviennent même incapables de fermer les yeux de la nuit et se mettent à chercher les solutions pour s’en sortir. Quelles solutions et quels médicaments choisir pour franchir le cap de l’insomnie ?

Conseils pour dormir

Quand on souffre d’insomnie, il est important de revoir son hygiène du sommeil et ce en réduisant l’état d’hyperactivité mentale et physique à l’heure du coucher. Pour ce faire, il est important de s’accorder un moment de transition en fin de soirée pour se détendre. Les activités stimulantes sont à proscrire en pleine nuit comme les activités sportives intenses, le ménage, le travail, les jeux sur le net… Il faut éviter de faire la sieste même quand vous ressentez la fatigue dans la journée. L’alcool et les drogues doivent être éliminés. C’est bien de se détendre dans une lumière tamisée dans un lieu calme et bien ventilé, et surtout éviter de voir l’heure.

Peut-on guérir de l’insomnie ?

Les médecins ne prescrivent les somnifères que dans les cas extrêmes. Ils sont donc peu recommandables parce qu’ils ne soignent pas l’insomnie. S’ils procurent un soulagement, il n’est que provisoire et si on en prend, on ne cesse d’en accroître les doses. Pour mettre fin à ses nuits d’insomnie, le mieux est de recourir à des médicaments légers, à la mélatonine ou à des plantes relaxantes. Les antihistaminiques par exemple peuvent s’avérer efficaces. Mais leur utilisation ne doit être que ponctuelle, comme la doxylamine qui peut engendrer des palpitations, constipation ou somnolence. Ils sont également à éviter aussi chez les personnes âgées, à cause du risque de chute. Dance ce cas, les plantes relaxantes peuvent jouer le jeu et réduire de manière remarquable les troubles de sommeil. La mélatonine, qui est une hormone responsable du contrôle des rythmes circadiens et de la régulation du rythme d’endormissement est mise en vente sans ordonnance et sans effets secondaires. Au lieu donc de piocher dans votre boîte à pharmacie et prendre n’importe quel somnifère,  privilégiez les solutions naturelles et légères !

Médicaments pour vaincre l’insomnie

Les gens acceptent tout ce que les spécialistes leur proposent pourvu qu’ils tombent dans les bras de Morphée et passent une nuit de sommeil sereine. Il existe aussi de nombreuses classes médicamenteuses. Si certaines ne sont délivrées que sur prescription médicale à l’instar des barbituriques et benzodiazépines, d’autres telles que la doxylamine sont disponibles sans ordonnance. Pour les patients de 55 ans ou plus qui souffrent d’un sommeil de mauvaise qualité, Circadin est un traitement recommandé et la seule spécialité à base de mélatonine ayant le statut de médicament pour les cas d’insomnie primaire.