Solutions naturelles pour lutter contre les troubles du sommeil

D’après une enquête réalisée par l’Institut national du sommeil et de la vigilance, un tiers de français ne dort pas plus de six heures par nuit. Le manque de sommeil entraîne beaucoup de problèmes et de maladies et détériore la qualité de notre vie. Les somnifères qui peuvent s’avérer efficaces ne sont pas des solutions idéales, en vue de leurs effets secondaires dévastateurs. C’est pourquoi, le mieux est de privilégier les remèdes naturels tels que les plantes, les aliments riches en mélatonine, et thérapies de relaxation.

Dangers du manque de sommeil et des somnifères

Le manque de sommeil est dangereux pour la santé et peut être à l’origine de maintes pathologies comme la prise de poids, avec un apport calorique moyen de 549 calories (kcal) par jour, le diabète et la dépression nerveuse. En effet, bien dormir est inhérent au maintien d’un bon taux de testostérone et d’hormone de croissance chez l’homme et permettrait d’avoir de meilleures performances intellectuelles. Et si certains se tournent vers les somnifères, ils doivent savoir qu’ils ne sont pas toujours aussi efficaces,  parce qu’ils ont beaucoup d’effets secondaires et créent une sorte d’accoutumance chez les patients. Si le manque de sommeil s’avère chronique, il est important de se fier aux conseils d’un médecin pour vous aider à dénicher la solution idéale pour votre état, sinon le recours aux solutions naturelles est toujours recommandé.

Changer ses habitudes alimentaires et s’exposer à la lumière

L’alimentation saine est un premier bouclier contre les problèmes d’insomnie. En optant pour des aliments riches en en mélatonine, qui favorise un bon sommeil, on finira par se protéger du recours aux somnifères. Donc au lieu d’acquérir des médicaments, le mieux est de manger : Amandes, avocat, bananes, Baies de Goji, Blettes, brocolis, Certaines céréales (quinoa, sarrasin, millet, orge, maïs), cerises acides, chou, épinards, framboises, poissons (saumons et thon), riz, tomates…

En plus avec une exposition assez suffisante à la lumière du jour, la qualité de l’endormissement sera s’améliorée au bout d’une à deux semaines. Tâchez par exemple de prendre votre petit déjeuner dans la terrasse en bénéficiant du soleil et de la lumière du jour, sinon vous pouvez utiliser une lampe de luminothérapie (au moins 10 000 lux) une demi-heure chaque matin. Essayez surtout de vous lever à la même heure et de préférence tôt et évitez de se coucher trop tôt.

Les huiles essentielles, à privilégier contre les troubles d’endormissement !

L’huile essentielle de camomille noble est idéale pour chasser les idées fixes et noires qui puissent entraver le sommeil. Elle est un peu chère, mais elle est efficace à stimuler le système nerveux parasympathique qui est celui de la relaxation et du sommeil. Les spécialistes nous la recommandent en technique de respiration volontaire basse et profonde et ce en plaçant le bouchon du flacon d’huile essentielle sous le nez, afin de pratiquer une respiration pareille à celle d’un soi-disant « ronfleur ».

Quant au basilic, qui est bien connu pour sa forte odeur et son goût parfaitement épicé, peut être utilisé soit en infusion, en pulvérisation ou encore en solution buvable… C’est un traitement efficace contre les angoisses et les cas d’insomnies nerveuses.Pour apaiser les troubles de sommeil, on peut prévoir une séance en massage aux huiles végétales mélangées au basilic. Le résultat est garanti !